ARTUS

/// CERC nouvel album... 1er trimestre 2020


« Viens voir, m’appelle Lépineux, viens voir, ça souffle un peu ! Descendu dans la doline pour le rejoindre, il me sembla, effectivement qu’un très léger courant d’air sortait par le trou, et je commençais à aider Georges à déchausser ses pierres : un trou qui souffle ! ça veut dire une immense caverne ! ça devenait vraiment passionnant. »
– Jacques Labeyrie, Les découvreurs de Gouffre de la Pierre Saint-Martin

« Il est dit qu’aucun arbre ne peut pousser jusqu’au paradis sans plonger ses racines jusqu’aux profondeurs de l’enfer. »
– C.G. Jung

### CERC ### 6ème album par ARTÚS - Rock In Opposition ###



« La Pierre Saint Martin » (64), plus grand massif karstique au monde, se dissout depuis 40 millions d’années offrant 430 km de galeries à explorer.
Parmi les 2 000 gouffres criblant le calcaire, dont 50 de plus de 300 m, « Lépineux » est le plus emblématique. On y rentrerait la « tour Eiffel » et il mène à l’un des 4 réseaux hydrogéologiques drainant cette montagne pyrénéenne.
En dessous, des boyaux, des cavités et notamment la salle de « La Verna » qui pourrait accueillir 10 fois « Notre Dame de Paris »...

Pourtant rien de visible en surface, juste une discrète respiration, une sensation d’inconnu, une envie d’aventure.

CERC (le cercle), s’appuie sur ce périple de 1 400 m à travers la roche jusqu’aux gorges de Kakuetta pour évoquer « L’allégorie de la caverne » de Platon.
Un circuit mystique par son caractère et mythique par ses dimensions.
Un immense vide rempli d’un bruit blanc, dans un noir absolu.
L’Homme a toujours prospecté les profondeurs invisibles de la terre, de l’âme, pour découvrir, remonter et transmettre du vécu, il a besoin de bousculer ses représentations, de se confronter à l’infini du temps et de l’espace.



## !!! On en parle sur FRANCE MUSIQUE, avec Françoise Degeorge !!! ##

>>> Dans l'émission Ocora Couleurs du Monde (juin 2019) à partir de 1h03m50s <<<



### Sortie chez PAGANS début 2020 ###

Enregistré, mixé et masterisé par Martin Antiphon, Music Unit, à la ferronnerie (64)

Tableau par Lydie Arickx, photos par Nicolas Godin, visuels et conception graphique par Thomas Baudoin



### ARTÚS (Rock In Opposition) ###

Matèu Baudoin : violon, chant
Romain Baudoin : vielle à roue
Thomas Baudoin : tambourin à cordes, synthèse analogique, chant
Romain Colautti : basse, chant
Nicolas Godin : guitare électrique, percussions, effets, chant
Benjamin Rouyer : sonorisation
Alexis Toussaint : batterie


### Suivez notre actualité avec la newsletter de HARTBRUT ###


/// Prochainement (prog en cours)


02/2020PAGANS TOUR, avec Cocanha et Super Parquet
20/06/2020HELLFEST, Clisson (44) Scène TEMPLE

/// CERC a déjà été joué là !


16/11/2019Des Lendemains Qui Chantent, Tulle (19) + Ingrina + Orbel
15/11/2019Le Florida, Agen (47) + Scúru Fitchádu
19/10/2019Scène aux Champs, La Mamisèle, Saubrigues (40) + Les cop(i)nes
27/08/2019Lac de Bious-Artigues, Laruns (64) + Adam Cadell
15/06/2019Festival Terre de Mixes, Limours (91)
07/06/2019Première de CERC, Festival Paratge, Sans Réserve, Périgueux (24) + France + Zorg

// Production >> HART BRUT

// Booking >> booking@hartbrut.com //

// Facebook / Twitter / Youtube //


// ARTÚS c'est bientôt 20 ans d'existence ! Quelques concerts passés //


Scènes Vercelli & Turin (Italie) ♦ Festival Planètes Musiques ♦ De Bouche à Oreille Parthenay ♦ La Maroquinerie Paris ♦ Rencontres de Saint Chartier ♦ L’Intermédiaire à Marseille ♦ Ampli à Pau ♦ L’Olympic à Nantes ♦ European Forum of Worldwide Music ♦ Estivada Rodez ♦ Scène Nationale L'Estive à Foix ♦ le Florida Agen ♦ L’Atabal Biarritz ♦ Maison de la Musique de Nanterre ♦ EHZ (Euskadi) ♦ Les Sud à Arles + live Arte.tv ♦ Jeudis des Musiques du Monde Lyon ♦ Total Festum à Montpellier ♦ Le Triton aux Lilas ♦ The Oerol Festival (Hollande) ♦ La Strada Festival (Autriche) ♦ Testarrock (Andorre) ♦ Musicalarue Luxey ♦ Maison des Métallos Paris ♦ Nuits d'Aquitaine ♦ Eurofonik Nantes ♦ Festival Terre de Couleurs à Daumazan ♦ Scène Molière d’Aquitaine à Bordeaux ♦ Le Rocksane à Bergerac ♦ Festival Ollinkan (Mexico) ♦ Le Molodoï Strasbourg ♦ Effetmer Vieux Boucau ♦ Vieilles Charrues à Carhaix ♦ Rio Loco Toulouse ♦ RIO Carmaux ♦ etc.

// Presse //


« Il y a dans la musique d’Artús ce même climat libertaire qui se fout des étiquettes, des frontières et des genres. Un souffle noise, une bestialité qui ne se dompte pas dans les combats et au final un disque certainement inclassable mais aussi parfaitement passionnant. »
Greg Bod, Pop News

« C’est brutal et enthousiasmant »
François Xavier Gomez, Libération

« Ce qui frappe dans ce disque c’est la lumière, tant celle-ci est à rapprocher de celle fugace du frottement de deux pierres, du tournoiement d’un bout de bois. Il y a du frottement dans ces morceaux qui expriment en son ce que l’ours peut inspirer peut susciter comme sentiments. »
Gérald De Oliveira, A Decouvrir Absolument

« Une musique à la fois indomptable et sagace, qui ne se digère pas d’un coup de cuillère à pot mais qui entraîne l’auditeur dans un univers homérique mêlant mystères, colères, effrois et méditations. »
Stéphane Fougère, Rythmes Croisés

« La grande famille du label Pagans (…) a peut-être donné vie en 2017 à son plus beau disque collectif, Ors, clairement situé dans l’héritage du rock in opposition et d’une musique progressive distillée à l’aune d’éléments littéraires et textuels (…). »
Duck of Prunes, Guts of darkness

« Une perle rare et exceptionnelle, pour un parti pris artistique loin de tout domaine musical connu ; le résultat n’en est que meilleur et admirable. »
Raphaël Duprez, Indie Music

« Voilà un album déconcertant, avec un vrai parti pris esthétique (…) et on ne peut que se féliciter d’avoir à faire à ce genre de disque. »
Jérôme Gillet, Froggy’s Delight

« A aucun moment conventionnel, il envoûte et secoue, malmène puis apaise sur ses accalmies, toutefois sous-tendues, un auditeur qui bien vite comprendra qu’il se trouve là en possession d’un rendu sans réel équivalent. (…) Ors est de plus dépaysant, porté, aussi, par des chants presque incantatoires. »
Will Dum, MUZZART

« Une logique implacable qu’Artús va s’employer à démonter méthodiquement car cette musique ne s’explique pas, elle se vit, elle suggère, elle soulève des questions, puise dans l’imaginaire et met en branle une sorte de transe cabossée et sauvage. La force de l’ours suinte de la musique et vous agrippe de ces redoutables griffes. »
SKX, Perte & Fracas

// Albums en vente sur le label PAGANS //

## Albums ##

2016


2013


2010


2007


2003



## EP et projets spéciaux ##

2019


2019


2016


2012


2009


2006

/// Temps de recherche pour CERC



/// Clips de la création précédente "Ors"


### L'ORS DOMINIQUE réalisé par Médéric Grandet ###





### DESVELH réalisé par Thierry Moinet ###


// Mais aussi //

t-shirtsbadges

La création Artús CERC a été réalisée en partenariat avec la Ferme de Villefavard en Limousin, Des Lendemains Qui Chantent à Tulle et Le Sans Réserve à Périgueux. Avec le soutien de l'Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Centre Régional des Musiques Traditionnelles en Limousin, de l'Agence Culturelle Dordogne Périgord et du CNV.

Les concerts Artús CERC bénéficient du soutien de la SPEDIDAM.

logos

Photos : Nicolas Godin // Conception et réalisation graphique : Tomàs Baudoin